AccueilPagesExpression des élus minoritaires
Home Expression des élus minoritaires
Expression des élus minoritaires

Groupe Dallari

Chers Amis,

Nous souhaitons à toutes les Cogolinoises et tous les Cogolinois, une très belle année 2019, une bonne, voire meilleure santé pour certains, mais aussi force et courage pour ceux qui sont dans la peine ou les difficultés.
Détermination et ambition pour notre belle jeunesse, empathie et confiance pour les femmes et les hommes de bonne volonté, et tout particulièrement en ces périodes troublées, où l’essentiel est trop souvent menacé par le
futile et le médiocre, sérénité et construction positive pour notre monde en pleine mutation…
Nous saluons ici le travail exemplaire et l’engagement sans faille de la police nationale, des pompiers, de notre police municipale, de tous ceux qui dialoguent et apaisent les tensions et veillent sur notre République.
Nous profitons de l’occasion de ce billet, pour remercier également celles et ceux qui s’engagent avec tant d’énergie pour notre ville, dans le monde associatif ou sportif, dans nos écoles, dans l’économie de notre cité
dont les atouts sont indéniables. 2019 sera une année d’élection européenne, ou chacun devra faire son devoir de citoyen en votant avec discernement !
2019 sera bien entendu pour mon équipe et moi-même une absolument décisive, une année pour construire l’avenir que nous voulons pour Cogolin, car nous l’aurons choisi au lieu de le subir comme aujourd’hui….
Notre commune est entrée dans une période difficile qui exigera de nous lucidité et responsabilité. Nous nous ferons entendre et d’autres voix se lèveront. C’est au sein de notre ville que se tissent les solidarités du
quotidien, aux quatre coins de nos rues que se construit ce si précieux « vivre-ensemble ». Alors merci de nous faire part de vos préoccupations, de vos idées, de vos attentes, car c’est ensemble et malgré les nombreuses
contraintes, que nous tenterons de dessiner le nouveau portrait d’un Cogolin apaisé et réfléchi…
Chères Cogolinoises, chers Cogolinois, cette année encore, croyez en notre volonté d’agir au nom de l’intérêt général, bientôt sera le moment de la rencontre et du risque.
Pour terminer, nous emprunterons à René CHAR cette flèche d’espoir « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront ».

Le groupe de la minorité

Pascal Cordé

 

Anthony Giraud

Lansade ou la frénésie du béton ! Alors que le maire dénonce le manque flagrant de stationnements et des flux de voitures toujours plus conséquents en centre ville , il continue à délivrer des permis de construire pour des
projets sans précédent ! Alors que des communes du Golfe votent des modifications simplifiées du PLU afin de restreindre l’impact de la loi Alur , il n’en est rien à Cogolin , c’est open bar pour les promoteurs ! Pire !
On encourage les proprietaires du centre ville à vendre leurs maisons pour laisser place à des immeubles ! Si les Cogolinois acceptent de se dessaisir de leur patrimoine familial en échange de sommes d’argent conséquentes
, ils connaîtront d’ici quelques années le même sort que les Tropéziens …Ils ne seront plus maîtres chez eux et ne pourront plus se loger… Si c’est ce qu’ils souhaitent , avec la municipalité actuelle , ils sont sur la bonne voie !